Séparation Photoshop en utilisant les fréquences

Je dirais que je suis un utilisateur moyen de Photoshop. Je sais faire des retouches et travaille les images mais je ne me considère pas un «pro» de Photoshop. C’est pourquoi j’aime tomber sur des articles comme celui-ci, qui me donne des super trucs pour effectuer une retouche rapidement. Ceci est donc une traduction libre d’un article de Alan Gilbertson qui se trouve sur Creative Pro.

—————–

«Non mais je suis un designer, pas un scientifique!» vous me dites. Avant de naviguer ailleurs vers quelque chose de moins apeurant, sachez que ceci ne sera pas difficile. En fait, cela va rendre votre travail de retouche beaucoup plus facile. Et le plus beau dans tout cela, c’est que nous utiliserons des fonctions de Photoshop qui sont présente depuis plusieurs années.

Premièrement: mais de quoi parles-tu!?

Fréquence (Frequency) est le terme image-geek pour dire niveaux de détails d’une image. Les informations Hautes Fréquences se trouve dans les détails (herbe, cheveux, grains de sable, textures d’un rocher). L’information des Basses Fréquences se trouve dans de larges étendues de couleur et de ton (ciel, nuages, guimauves).

00-1-HF-LF-example

Séparation signifie diviser l’image pour que la couleur et les tons soient sur un layer et que les textures et détails soient sur un autre layer.

Si vous vous dites «Hey, alors tu embrouille l’image pour détruire l’information dans les hautes fréquences», vous avez vu juste (sinon, relisez les deux premiers paragraphes avant de continuer).

Deuxièmement: pourquoi se donner tout ce mal?

Voici un exemple.

01-2-before

©iStockphoto/ozgurdonmaz

Bien que cette dame soit déjà jolie, il y a un endroit dans ses cheveux où la couleur s’estompe, et l’éclairage a exagéré les imperfections dans la texture de sa peau et a créé une un aspect marbré sur sa joue et sa tempe.

Dans une situation comme celle-ci, vous auriez normalement démarré un processus de clônage médiculeux, utilisant la Spot Healing Brush, un peu de Dodging et Burning, en plus d’utiliser plusieurs layers, dépendemment de votre méthode de travail.

Nous utiliserons la Séparation de fréquences pour accélérer grandement le travail, le rendre beaucoup plus facile et aussi donner un look pus naturel qu’en utilisant tous ces outils.

La préparation

(Truc de pro: créez-vous une action pour n’avoir qu’à faire un seul clic la prochaine fois que vous voudrez faire ce genre de retouche.)

Étape 1: faire deux copies du layer de l’image et nommez le premier layer «Haute frequence» (ou HF, si vous préférez), et le second «Basse frequence» (ou BF). Ensuite, regroupez-les dans un dossier que vous nommerez «Separation de frequence», ce qui vous permettra de fermer les deux layers en un clic si vous avez besoin.

Masquez le layer Haute frequence pour le moment.

02-3-copy-twice

Étape 2: rendez le layer Basse frequence flou juste assez pour cacher les détails fins. Combien de flou dépends de la taille de l’image et du type de texture. Gaussian Blur, ce que j’utilise ici, se travaille le mieux. Après avoir fait quelques expériences, vous développerez un œil pour connaitre la quantité à utiliser.

04-4-blur

Étape 3: Affichez le layer Haute frequence, sélectionnez-le et choisissez Apply Image… à partir du menu Image. Les paramètres à utiliser sont ceux-ci:

  • Layer: «Low Frequency»;
  • Blending: «Subtract» (pour soustraire l’image flou de l’originale);
  • Scale: 2;
  • Offset: 128 (ce qui détermine la couleur de base du layer à 50% gris).

05-5-Apply_Image_Dialog

Ce qui vous donne un résultat qui ressemble à ceci, mais qui n’est pas résultat d’un filtre «High Pass».

06-6-after-Apply-Image

Étape 4: Changez le Blend Mode à Linear Light.

Vous avez maintenant deux layers qui, combinés, sont identiques à l’image originale.

07-7-Linear_Light

Vous êtes fins prêt à retoucher l’image.

Retoucher les tons et couleurs inégaux

Je vais commencer par rendre l’apparence de la joue moins tachetée. Ces étapes s’appliquent aussi à toutes les zones où les tons inégaux et couleurs sont un problème.

Étape 1: utilisez l’outil lasso pour sélectionner la zone, passez en mode Quick Mask (raccourci-clavier: Q) et appliquez assez de Gaussian Blur pour adoucir la sélection et permettre que les changements apportés se fondent bien. Souvenez-vous de la valeur car vous l’utiliserez sous peu.

08-8-feather_selection

Étape 2: Ciblez le layer Basse frequence et appliquez un gros Gaussian Blur à la zone sélectionné. Surveillez le Preview et ajustez la valeur. Arrêtez lorsque la texture est uniforme. Encore une fois, n’exagérez pas!

09-9-cheek-blur

Remarquez que la texture de la peau reste inchangée. Seuls les ombres et couleurs ont été égalisés.

Rincez et répétez: Sélectionnez la zone suivante (j’ai choisi celle entre le sourcil et les cheveux), mais cette fois j’ai utilisé Select> Feather Selection (Maj+F6) et entré la valeur de l’étape 1. Vous pouvez aussi entrer cette valeur dans le champs Feather dans la barre de contrôle, mais n’oubliez pas de la re-changer lorsque vous aurez terminé.

Utilisez Ctrl+Alt+F/Cmd+Alt+F pour ouvrir la fenêtre du Gaussian Blur, ajustez la valeur au besoin et faites OK. Sélectionnez la zone suivante, appliquez le Blur et passez à la suivante. Ça va très vite.

10-10-temple_blur

Que fait-on avec la couleur de cheveux qui s’estompe? Choisissez l’outil de clonage, réglez l’opacité à disons 30% et assurez-vous de choisir le paramètre qui n’utilise que le layer courant. Cette fois-ci, vous ne voulez pas utiliser tous les layers!

Clonez la couleur à partir des autres parties de cheveux en mode Normal. Vous n’affecterez pas les détails des cheveux puisqu’ils sont sur un layer différent. Tous ce que vous clonez sont des valeurs de tons et de couleur.

11-11-hair_color

Retoucher la texture

Pour corriger les problèmes de textures, choisissez le layer Haute frequence et utilisez les outils habituels Clone Stamp et de Healing. Assurez-vous que l’outil que vous choisirez n’utilise que le layer courant, pour vous éviter d’user prématurément les touches Undo!

Dans notre exemple, le nez et les arches des yeux ont besoins d’aide. Ce qui est magique avec le layer Haute frequence: vous pouvez cloner la texture de partout. La couleur n’a aucune importance ou si c’est plus foncé ou plus pale. Tout ce que vous copiez c’est la texture.

12-12-texture-retouching

Il y en aurait plus à faire sur cette image, mais voilà où nous avons rendu cette image dans un très court délais, armé simplement de ce que Photoshop nous fourni déjà.

13-13-After

En conclusion

Le layer Basse frequence est l’endroit où vous ajustez les couleurs et tons, adoucissez ou approfondissez les ombres. Tous les outils habituels fonctionnent sur ce layer mais Blur, Clone Stamp et Dodge/Burn sont souvent utilisés.

Le layer Haute frequence est où vous réglez les problèmes de textures, rides, pattes d’oie, surtout avec les outils Healing et Clone Stamp.

Il y a plusieurs vidéos tutoriels (en anglais) incluant celui-ci de Phlearn, qui a aussi rendu l’action disponible pour le téléchargement.

***

Ceci est une traduction libre de l’article de
Alan Gilbertson


Loading...