PDF qui ne se réduisent pas en basse résolution (lowres)

Un membre du forum Adobe se demandait pourquoi, malgré PDF Optimiser, son PDF restait ridiculement gros. Son document comporte une gigantesque carte géographique en vectoriel, séparée en parties à travers le document. Par exemple, une page montre la région de Montréal, la page suivante affiche Québec, mais toujours à partir du même fichier Adobe Illustrator.

Malgré que la page n’affiche qu’une partie de la carte, lorsque le PDF est créé, il inclut toute la carte, à chaque fois qu’elle apparaît dans le document. Faites la calcul:

200 mb x 10 pages = 2000 mb!

Même si la case Crop Image Data to Frame est cochée, InDesign ne l’applique pas. Et comme on le sais, du vectoriel, ça ne se compresse pas.

Explication

Dov Isaac est un employé Adobe, spécialiste de ce genre de situation. Il nous éclair sur le sujet (traduction libre, original):

  1. Les EPS et PDF sont des contenants pour du contenu autre que des images. D’après moi, la fonction Crop Image Data to Frame de InDesign lors de l’exportation ne s’applique qu’aux images seulement, tel que Tiff, JPEG, etc;
  2. Exporter en Postcript ne fait pas un meilleur travail en ce qui concerne le cadrage de l’image lors de l’exportation pour les donnée qui ne sont pas des images;
  3. Acrobat Distiller ne peut en aucune façon optimiser le cadrage du contenu placé dans InDesign; il n’a aucune idée de ce que contenu placé signifie, et, même s’il le savait, il ne pourrait l’appliqué qu’aux données «image»!
  4. Si la carte PDF ou EPS est seulement une image, peut-être que de la sauvegarder en TIFF et refaire l’exportation avec la fonction Crop Image Data to Frame pourrait aider;
  5. Le fait qu’une image soit placée à différents pourcentage et donc, avec une résolution effective différente, peut empêcher la fonction PDF Export ou Distiller de reconnaître les images identiques et ainsi les définir qu’une seule fois dans la fichier PDF produit. La même chose se produit avec le cadrage. Si vous ne cadrez pas et s’il n’y a pas de downsampling
  6. lors de l’export du PDF (ou la création du Postcript), PDF Export (ou Distiller) peut optimiser en reconnaissant que la même image est utilisée plusieurs fois et la définir qu’une seule fois dans le PDF. Si une image est cadrée de 20 façons différentes (même avec pourcentage équivalent) lors de l’export en PDF (ou création du Postcript), aucune optimisation ne sera possible car cela apparaît comme 20 images différentes.

Clair comme de la boue, non? 😉
– Dov

Malgré les références à l’export en Postcript et l’utilisation de Distiller, cette façon de créer des PDF ne devrait servir qu’en dernier recours (évitée si possible). En ce qui concerne les fichiers EPS, l’utilisation du format TIFF, lorsqu’il s’agit d’une image Photoshop, et du format natif Illustrator (.ai) devrait être préconisée.

En résumé (si j’ai bien compris), InDesign ne considère pas les formats EPS, ai, PDF comme des images, et seulement les images seront compressées lors de la création d’un PDF.

Le test

La même promo placée en PDF et ensuite en image. C’est pas une grosse promo mais on voit tout de même la différence. Multiple signifie que la promo est placée plusieurs fois à une grosseur différente.

adobe-InDesign-export-multiple-place-pdf

La même promo a été placée en PDF et en TIF dans deux documents différents. Une fois exportés en PDF, la différence de poids est énorme!

Pour réduire encore plus votre PDF

Pour une méthode efficace de réduire votre PDF, référez-vous à cet article du Groupe tma PDF: quand le poids importe!.


Loading...