InDesign: Texte «create outline» qui grossi est une illusion

Jusqu’à cet après-midi, je croyais (sans avoir creusé la question) que de transformer un texte en Outline dans InDesign changait la graisse des lettres. Jongware, sur le forum Adobe, a expliqué pourquoi il semble que c’est vrai mais qu’il n’en est rien.

Traduction libre

Les contours ne sont pas vraiment plus gras. C’est seulement que les routines de textes sont hautement optimisées pour les écrans* et que les lignes régulières ne le sont pas. Si vous “zoomez” assez gros (ou utilisez une police de caractère assez grosse), vous verrez qu’il n’y a pas de différence, et que les programmeurs n’y peuvent rien.

*Plus visible à l’écran à cause de la basse résolution qui est affichée, comparativement à l’imprimé. Les routines d’affichage de texte s’appuient fortement sur les nuances pour garder le petit texte lisible. Naturellement, ces nuances basse résolution disparaissent lorsqu’il est converti en outline.

texte_133

InDesign: texte régulier vs outline vu à 133%.

texte_1200

Le même texte InDesign vu à 1200%.

Texte Original

Most likely the outlines are *not* any fatter. It’s just that text drawing routines are highly optimized for screens (*), and « general line drawing » is not. If you zoom in enough (or use a large font size), you’ll see the difference disappears, and there is nothing to address for the programmers.

(*) Especially visible on screen because of the low resolution involved, compared with printed stuff. Text drawing routines rely heavily on « hints » to keep characters legible at these small sizes; naturally, the low-rez hints disappear when you convert to outlines.

-Jongware


Loading...